J’ai ma propre logique à Môa !

Stage de clown ouvert à tous, du samedi 4 au lundi 6 juin (Pentecôte), à Paris
animé par Nicolas Cornut (3 jours)

Voici un clown qui entre ; il a sa logique bien à lui. Même si tout cela paraît fumeux et embrouillé, spontané et décalé, il y a une logique. Et le clown est venu sur scène pour la découvrir, et s’affirmer haut et fort.

Dans ce stage nous allons construire des trajectoires poétiques, des trajectoires biaisées, décalée mais pas folles. Des logiques uniques, particulières, guidées par des associations libres – des associations libérées. Mais pas folles. La folie c’est la déconnexion d’avec le réel : le clown n’est pas fou, il est décalé. Car il est arrimé à l’autre, bien dans la relation. Il a besoin du public, il a besoin d’être compris. Cette nuance fait de lui un grand sage : quand tout le monde pense d’une certaine manière, lui pense autrement.  C’est ce que nous retrouvons par exemple de manière jubilaire dans la tradition arabe, avec le personnage de Nasredin-le-fou-qui-était-sage. 

A travers les processus créatifs, vous serez guidé.e pour découvrir l’univers décalé de votre clown.  Nous utiliserons des outils comme l’association libre et le mouvement automatique. Nous nous attacherons à ne pas être cohérent, pour laisser la rationalité de côté et explorer d’autres chemins créatifs. La rationalité est trop prévisible : il s’agira plutôt d’être surprenant en osant lâcher-prise, pour regarder et vivre le monde autrement. En accompagnant le mouvement qui se fait là. En accueillant ce qui est là, ce qui survient, ce qui s’impose, ce qui trouble … Le fou ne sait pas qu’il est décalé. Le clown, lui, le sait et en joue.

Le public, comme miroir, vous aidera à mettre des mots sur cette logique incohérente de votre clown. Nous avons besoin du regard bienveillant de l’autre, dans une relation chaleureuse et sécurisée pour nommer la cohérence de l’incohérence.

Dans ce stage, nous allons à la source vitale de l’être. Nous  célébrons la résistance existentielle à la normalisation, au conformisme. Lorsque l’on est là, on touche à des espaces privilégiés, intimes, sacrés, uniques et extrêmement précieux  de chacun. Les reconnaître, et leur faire une place est très réparateur. 

En se complétant, on s’accomplit.

Dans notre pratique du clown, il n’y a rien à réussir. Nous nous attachons aux processus. Le résultat créatif fait partie du processus. Toutes ces expériences, vécues dans le jeu, le respect mutuel et le plaisir nous permettent d’explorer des parties de nous-mêmes, en situation.

Chacun est amené à prendre conscience de son fonctionnement, pour mieux sentir ses besoins ou ses envies. Et apprendre à les (faire) respecter dans un rapport juste avec l’environnement. L’authenticité de chacun permet d’oser. C’est souvent en faisant ce qui nous fait le plus peur que l’on élargit ses possibles.

Ces expériences créatives, vécues dans le cadre sécurisé du groupe, chacun les emporte dans sa vie.

Aucune expérience de la scène n’est requise, les débutants sont bienvenus.  Vous apportez les costumes et nous fournissons le maquillage.

Le stage se déroule à l’Usine, 102 boulevard de la Villette 75019 PARIS – M° Colonel Fabien.

Horaires indicatifs (à préciser en fonction du nombre de participants) : samedi 10h-18h30 / dimanche 9h30 – 18h30 / lundi 9h30 – 17h

Tarif : 330€

Infos Covid : Nous ferons tout notre possible pour que le stage se déroule dans la plus grande sécurité. Gestes barrières, masques pour tous – sauf sur scène où la distance peut être respectée. La salle est de plain-pied, nous pourrons sortir dans la cour à toutes les pauses. Solution hydro-alccolique à profusion. En cas de symptômes, ne venez pas, vous serez remboursé.e. intégralement. 

Disponibilité et inscription, c'est ici !

Vous serez inscrit.e après réception du règlement.

J'ai ma propre logique à Môa !